Loading...

Assistant Director, Staff Lawyer

BC Teachers’ Federation

  • Other desired qualifications
    • Flexibility to work evenings and weekends.
    • Flexibility to travel.
    • Ability to communicate in French would be an asset.
    • Understanding of issues of social justice, equity, diversity, decolonization, and inclusion (JEDDI) with a desire to further develop in these areas.

  • Appointment date

    La version française de cette offre d’emploi est disponible ci-dessous

    Fédération des enseignant.es de la Colombie-Britannique



    Direction adjointe, Avocat·e salarié·e

    Département des services juridiques

    Poste à temps plein à durée déterminée


    Dès que possible ou à une date convenue d’un commun accord et se terminant le 31 décembre 2025.

    La Fédération des enseignant.es de la Colombie-Britannique (FECB) est située sur les terres ancestrales non-cédées des Premières nations xwməθkwəy̓əm, sḵwx̱wú7mesh et səlil̓w̓ətaɬ depuis 1917, la FECB est un syndicat de professionnel·le·s représentant plus de 50 000 enseignant·e·s dans écoles publiques de la province. En tant qu’organisation, nous nous consacrons à l’amélioration des conditions d’apprentissage des élèves tout en défendant les enseignant·e·s dans les écoles publiques de la Colombie-Britannique et la profession enseignante. Nous sommes également très engagé·e·s dans la prise de décision démocratique et au maintien de l’engagement des enseignant(e)s qui constituent notre base de membres. De surcroît, nous agissons en fonction de notre croyance en la justice sociale dans les écoles et au sein de la communauté en général et nous soutenons activement nos membres dans leurs efforts pour atteindre l’équité, l’inclusion et une société plus juste pour leurs élèves, aujourd’hui et à l’avenir

    La FECB est située à proximité de la Canada Line et autres grandes artères dans le centre de Vancouver. La Fédération offre un environnement de travail exceptionnel où le respect, l’apprentissage et la croissance professionnelle sont encouragés et valorisés. Veuillez noter qu’il s’agit d’un poste temps plein, en personne, basé à Vancouver.



    fonction et objectifs

    Sous la direction de l’avocat·e en chef, l’avocat·e salarié·e fournit des conseils juridiques et défend les intérêts de ses client·e·s en ce qui concerne l’administration de la convention collective provinciale et le libellé de la convention collective locale. L’avocat·e salarié·e conseille le personnel et les dirigeant·e·s des syndicats locaux sur les aspects de l’application des conventions collectives et de la négociation collective. L’avocat·e salarié·e fournit également des conseils juridiques sur l’interprétation des dispositions législatives et des conditions d’emploi des enseignant·e·s.

    Le poste comprend les tâches suivantes : comparaître en tant qu’avocat·e devant des groupes d’arbitrage, la Commission des relations de travail, le Tribunal des droits de la personne, la Direction de la réglementation des enseignant·e·s (Teacher Regulation Branch), d’autres tribunaux administratifs et devant les tribunaux; fournir des conseils juridiques au personnel du Département des services aux sections locales, ainsi qu’au personnel des sections locales; effectuer des évaluations de griefs; fournir des conseils juridiques pendant les négociations contractuelles; fournir des conseils juridiques à la FECB sur d’autres questions au besoin; effectuer des recherches juridiques et rédiger des soumissions; fournir des programmes de formation au personnel et aux officiers·ières locaux·ales.


    Principales fonctions et responsabilités

    • Fournir des conseils juridiques à la Fédération et à ses sections locales, y compris des conseils sur les conditions d’emploi des enseignant·e·s, les questions découlant de l’emploi et/ou de l’adhésion au syndicat, la relation de négociation collective et les questions connexes, les enquêtes sur le harcèlement dans les conseils scolaires, les questions relatives à la protection de la vie privée et d’autres questions au besoin.
    • Procéder à l’évaluation des griefs; déterminer, en consultation avec le personnel des services aux sections locales, la suite à donner aux griefs.
    • Agir en tant que conseiller·ière du syndicat dans les arbitrages, la Commission des relations de travail, le Tribunal des droits de la personne et d’autres procédures administratives.
    • Agir à titre de conseiller·ière du syndicat dans les procédures judiciaires.
    • Agir à titre de conseiller·ière pour les membres dans les affaires de la Direction de la réglementation des enseignant·e·s (Teacher Regulation Branch).
    • Analyser et interpréter la législation.
    • Former ou aider à la formation des officier·ières, du personnel et des leaders locaux·ales; organiser et/ou préparer et présenter une variété d’ateliers sur les relations de travail et des sujets connexes.
    • Administration des conseils juridiques, de l’assistance et de l’aide juridique aux membres conformément à la procédure 19.04 du Guide des membres de la FECB.
    • Travailler avec des avocat·e·s externes et leur donner des instructions, le cas échéant.
    • Déléguer et superviser le travail du personnel paralégal du département.

    Autres tâches et responsabilités

    • Fournir une analyse des griefs et des questions liées aux griefs, notamment pour les ajouter à la base de données des griefs.
    • Représenter la FECB auprès de comités, d’agences et d’organisations externes, selon les besoins.
    • Préparer des rapports détaillés et des recommandations sur des questions de relations de travail; rédiger des articles et des mémoires.
    • Responsable d’autres tâches juridiques et d’initiatives de la FECB, selon les directives.

    qualifications requises


    • Avoir terminé un baccalauréat en droit (LLB) ou un doctorat (Juris Doctor – JD).
    • Avoir été admis·e au Barreau et être membre actif·ve d’un ordre professionnel de juristes dans une province ou un territoire du Canada.
    • Expérience
      • Au moins deux (2) ans d’expérience récente dans la pratique du droit du travail ou cinq (5) ans d’expérience récente dans un autre domaine du droit qui comprend le travail d’avocat.
      • Expérience dans l’interrogation de témoins.
      • Expérience dans la recherche juridique et dans la rédaction de mémoires à l’intention d’arbitres du travail, de tribunaux administratifs et/ou de cours de justice.
      • Expérience de la comparution en tant qu’avocat·e devant des arbitres du travail, des tribunaux administratifs et/ou des tribunaux, y compris l’interrogation de témoins.
      • Expérience en tant que conseiller·ière dans des négociations de règlement et en tant que conseiller·ière dans des médiations.

    • Compétences et aptitudes
    • Excellentes aptitudes interpersonnelles, de communication, de facilitation et de médiation.
    • Excellentes compétences en gestion du temps, en organisation, en analyse et en résolution de problèmes.
    • Avoir une pensée stratégique dans une approche collaborative et créative de la résolution de problèmes.
    • Capacité à faire preuve d’un haut degré de diplomatie, de tact et de discrétion.
    • Capacité à fonctionner avec succès à la fois au sein d’une équipe et auprès de la direction.
    • Autres qualifications souhaitées
    • Flexibilité à travailler les soirs et les week-ends.
    • Flexibilité à voyager.
    • La capacité de communiquer en français serait un atout.
    • Compréhension des questions de justice sociale, d’équité, de diversité, de décolonisation et d’inclusion (JEDDI) et désir de se perfectionner dans ce domaine.


    rémunération

    Un programme de rémunération compétitif sera offert, comprenant un salaire de départ de


    108 382.84 $ par an (toutefois, il peut être différent si le/la candidat·e possède une expérience préalable au sein du personnel de la FECB), une allocation spéciale de 3 232.43 $ par an, une allocation de responsabilité de 9 050.80 $ par an, ainsi que d’excellents avantages sociaux, notamment :



    • l’assurance-maladie complémentaire et l’assurance dentaire (payées par l’employeur)
    • invalidité de longue durée
    • assurance-vie (payée par l’employeur)
    • Régime de retraite des enseignant·e·s (cotisation partagée)
    • sept(7) semaines de vacances par année
    • horaire de trente-cinq(35) heures par semaine, du lundi au vendredi avec des horaires de travail flexibles
    • généreuse allocation de perfectionnement professionnel
    • stationnement disponible sur place/transport en commun subventionné
    • Programme d’aide aux employé(e)s et aux familles (EFAP)
    • un environnement d’équipe stimulant

    Seules les candidatures reçues par écrit avant le vendredi le 5 juillet 2024, à 17 heures, seront prises en considération. Veuillez soumettre une lettre de candidature et un curriculum vitæ comprenant les coordonnées des personnes de référence.

    date de nomination

    Dès que possible ou à une date convenue d’un commun accord et se terminant le 31 décembre 2025.


    Déclarations sur la diversité et l’accessibilité


    La Fédération des enseignant·e·s de la C.-B. s’engage à promouvoir la justice sociale, la diversité, la décolonisation, l’équité et l’inclusion au sein de notre communauté. Les personnes qui poseront leur candidature sont encouragées à révéler, sur une base volontaire, si elles s’identifient comme membres d’un groupe méritant l’équité, ce qui inclut les femmes, les personnes 2SLGBTQIA+, les personnes de couleur, les personnes ayant été victime de racisme, les personnes autochtones et/ou les personnes handicapées.

    La FECB s’efforce de se conformer à la Loi sur l’accessibilité de la Colombie-Britannique et de veiller à ce que nos communautés soient aussi exemptes d’obstacles que possible. Les personnes candidates ayant besoin d’un aménagement sont invitées à contacter la personne responsable du recrutement au 604-871-2200.



    #J-18808-Ljbffr


Source
WhatJobs