Consillier/Consillière en Risques ESG, Crimes Financiers (permanence et à contrat)

Full Time
  • Full Time
  • Calgary

Website Export Development Canada

Consillier/Consillière en Risques ESG, Crimes Financiers (permanence et à contrat)-0004J7

Date de publication:

20 déc. 2023, 19:49:19

Emplacement principal:

Ontario-Ottawa

Type d’emploi:

Permanent

Horaire:

Temps plein

Description

Société d’État à vocation financière, Exportation et développement Canada (EDC) aide les entreprises canadiennes à générer des retombées au Canada et à l’étranger. EDC leur offre les produits financiers et l’expertise dont elles ont besoin pour percer de nouveaux marchés en toute confiance, réduire le risque financier et croître.

En intégrant notre équipe, vous aiderez les entreprises canadiennes à se familiariser avec les possibilités illimitées qui s’ouvrent à elles grâce à l’exportation et à faire en sorte que leur vision, leur passion et leur sens de l’innovation rayonnent à l’international. Vos connaissances et votre expertise profiteront à plus de 25 000 entreprises canadiennes et leurs clients répartis sur pas moins de 200 marchés dans le monde. Vous travaillerez avec la crème de la crème, dans un environnement inclusif et collaboratif propice au perfectionnement professionnel et à la réussite.

Chaque jour, vous aurez la certitude d’avoir un impact auprès des entreprises, du Canada et de vos collègues.

Êtes-vous prêt à passer à l’action?. Joignez-vous à EDC, reconnue comme l’un des employeurs favorisant le plus la conciliation travail-famille, tandis que nous assumons les risques pour que les entreprises canadiennes puissent conquérir le monde. 

Aperçu de l’équipe

L’Équipe consultative ESG des crimes financiers est une division du grand groupe consultatif ESG. Faisant partie de la première ligne de maîtrise d’EDC, ce groupe opérationnel s’occupe d’évaluer, pour les relations d’affaires et les transactions financières de la Société, les risques de crimes financiers comme le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme, la corruption, les pots-de-vin, les sanctions et la fraude externe. L’Équipe gère et atténue ces risques en s’appuyant sur la diligence raisonnable préliminaire et les interactions directes avec les clients.

Le/la Conseiller/conseillère en risques ESG, crimes financiers fera ce qui suit:

  • Adopter une approche fondée sur le risque afin de repérer, d’évaluer et d’atténuer les risques de crimes financiers liés aux transactions et aux relations d’affaires.
  • Suivre les politiques, les lignes directrices et les procédures établies afin de gérer les risques de crimes financiers de manière uniforme et systématique.
  • Communiquer efficacement les stratégies d’atténuation des risques aux équipes sectorielles et aux comités décisionnels, tant oralement que par écrit.
  • Diriger l’élaboration et la mise en œuvre de pratiques efficaces en manière de diligence raisonnable et d’atténuation des risques dans le respect des normes sectorielles internationales et dans une optique d’amélioration continue.
  • Piloter des initiatives visant à sensibiliser des publics internes et externes aux risques de crimes financiers.
  • Gérer les relations internes (Équipe de souscription, Services juridiques et Équipe de la conformité et de l’équité de la deuxième ligne) et externes (exportateurs canadiens et acheteurs étrangers).
  • Principales responsabilités

    Le/la Conseiller/conseillère en risques ESG Niveau 16 et niveau 18

  • Effectuer des recherches au moyen des principales sources de données et choisir les renseignements nécessaires à l’analyse de crimes financiers sur les transactions ou les contreparties.
  • Évaluer le système et les contrôles de gestion des risques des contreparties, les autres facteurs d’atténuation et les risques de crimes financiers résiduels.
  • Diriger des analyses complexes des risques de crimes financiers des transactions et des relations d’affaires, et résumer ses observations et ses recommandations aux équipes sectorielles et aux comités de gestion.
  • Prodiguer des conseils sur l’interprétation et l’application des politiques, des procédures, des programmes ou des produits, résoudre les questions et les problèmes et acheminer à d’autres personnes les problèmes plus complexes ou litigieux.
  • Consulter ses collègues chevronnés pour fournir des services professionnels hors pair en lien avec la gestion des risques de crimes financiers et établir des relations de travail efficaces au sein de l’Équipe et avec l’organisation interne cliente.
  • Communiquer efficacement aux clients et à d’autres publics externes la stratégie de gestion des risques de crimes financiers d’EDC.
  • Parfaire ses compétences en participant aux activités de planification du perfectionnement ainsi qu’aux séances formelles et informelles de formation et d’encadrement, et obtenir ou mettre à jour une accréditation professionnelle externe lorsque nécessaire pour améliorer son rendement et réaliser son potentiel.
  • Se tenir au courant des tendances et des pratiques exemplaires sectorielles relatives à la gestion des risques de crimes financiers en participant aux séances de formation continue et en lisant des médias spécialisés.
  • Le/la Conseiller/conseillère en risques Niveau 18 – responsabilités additionnelles

  • Résoudre des problèmes complexes ou litigieux de manière autonome.
  • Encourager les membres de l’Équipe à résoudre les problèmes et à proposer des solutions.
  • Repérer les occasions d’améliorer le respect des politiques et des procédures au sein de l’Équipe et faire le nécessaire ou faire remonter le dossier.
  • Critères de sélection

  • Diplôme d’études universitaires en administration des affaires, en comptabilité, en droit, en sciences politiques ou en tout autre domaine connexe
  • Au moins 5 années (niveau 16) ou 7 années (niveau 18) d’expérience dans le domaine de la diligence raisonnable accrue en matière de crimes financiers, notamment en ce qui concerne la lutte contre les pots-de-vin, la corruption et les sanctions; expérience dans la conception ou la gestion de programmes de conformité et d’éthique, de programmes de sélection de tiers ou de fournisseurs et de programmes d’intégration des clients
  • Connaissance confirmée des pratiques exemplaires liées à la conception et à la mise en œuvre de programmes de conformité relatifs à la lutte contre les pots-de-vin, la corruption et les sanctions, y compris le Code de conduite, les documents relatifs aux politiques et procédures mondiales en matière de sanctions ou de lutte contre la corruption, les évaluations des risques, la formation des employés, les communications, l’examen de diligence raisonnable des tiers, le suivi et la production de rapports
  • Expérience attestée dans la préparation de rapports écrits sur les risques de crimes financiers associés à des transactions et à des relations d’affaires à haut risque ainsi que dans la présentation de recommandations aux cadres supérieurs sur les mesures d’atténuation requises pour faire face aux retombées d’ordre juridique, de conformité ou de réputation; connaissance des approches de gestion des incidents et des problèmes dans le cadre de transactions ou de relations d’affaires à haut risque, y compris, mais sans s’y limiter, les pratiques exemplaires en matière de vérification, de mesures correctrices ou de surveillance
  • Excellente aptitude à adapter les principes généraux de gestion des risques et de conformité en matière de crimes financiers aux transactions uniques et complexes ou aux besoins des clients
  • Connaissance des clauses de conformité en matière de lutte contre la corruption et de sanctions (déclarations, engagements et garanties) dans les contrats
  • Connaissance approfondie de la réglementation canadienne en matière de lutte contre la corruption, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme et de sanctions, y compris, mais sans s’y limiter, la Loi sur la corruption d’agents publics étrangers (LCAPE), la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes (LRPCFAT) ainsi que les régimes de sanctions économiques du Canada, des États-Unis et de l’ONU
  • Solides compétences en communication écrite et orale et en capacité d’influence, y compris une expérience attestée en matière de présentation de recommandations aux cadres supérieurs
  • Excellent sens de l’organisation, notamment pour établir et conjuguer les priorités concurrentes, collaborer, coordonner la contribution d’équipes transfonctionnelles et respecter les délais dans un environnement de travail au rythme soutenu
  • Capacité acquise à gérer des projets, à composer avec plusieurs tâches et à interagir avec diverses parties prenantes
  • Atouts

  • Maîtrise des deux langues officielles (anglais et français)
  • Certifications professionnelles : CAMS, TASA de TRACE, CFE, CFF, CFCS #LI-Hybrid
  • Échelle salariale

    Conseiller/conseillère en risques ESG – niveau 16

  • Les salaires se basent sur les qualifications et l’expérience, et se situent généralement dans une échelle allant de 69 670 $ à 92 894 $, plus une rémunération au rendement.
  • Conseiller/conseillère en risques ESG – niveau 18

  • Les salaires se basent sur les qualifications et l’expérience, et se situent généralement dans une échelle allant de 90 544 $ à 120 725 $, plus une rémunération au rendement. 
  • Lieu de travail:

  • Exportation et développement Canada offre un environnement de travail hybride.
  • Ce rôle peut être exercé à partir du siège social d’EDC à Ottawa, ou à partir du carrefour communautaire dans les villes de Toronto, Montreal, Halifax, Calgary et Vancouver. 
  • Une aide à la réinstallation est disponible pour les candidats éligibles.
  • Engagement d’EDC envers l’équité en matière d’emploi

    EDC souscrit au principe de l’équité en matière d’emploi et s’engage à établir une main-d’œuvre diversifiée.

    EDC invite les femmes, les Autochtones, les personnes handicapées, les membres d’un groupe de minorité visible et les membres de la communauté 2ELGBTQI+ à poser leur candidature. Nous prions les personnes sélectionnées de nous indiquer si des mesures d’adaptation seront nécessaires pour leur entrevue.

    Comment postuler

    Nous communiquerons uniquement avec les personnes retenues pour une entrevue de sélection.:12 janv. 2024, 23:59:00Les candidates et candidats doivent satisfaire aux exigences gouvernementales en matière de filtrage de sécurité au niveau requis.

    Source

    To apply, please visit the following URL: